emploi et innovation bien être et performance

Emploi et innovation : trouver l’équilibre entre bien être et performance

Comment concilier les deux en période de crise ?

Début avril, nous avons tous dû reprendre ce qu’on pourrait presque qualifier d’une nouvelle habitude : le télétravail. Des équipes de nouveaux à distance, un calendrier hebdomadaire de visioconférences bien rôdé, et nous voilà repartis pour un tour. 

Il est facile de donner de multiples raisons pour lesquelles ces confinements ont été difficiles pour nombre d’entre nous. Si le premier était difficile, le second un peu amère, et le troisième intense, nous sortons malgré tout grandis de ces expériences, aussi bien en tant qu’entreprise que collaborateurs.

Avec plus de recul, nous pouvons aujourd’hui faire le focus sur ce qui nous a permis de grandir. Ces confinements auront permis à certains de découvrir de nouvelles activités, de faire le point, et pour d’autres de se concentrer sur soi, mais aussi de trouver de nouveaux modes de fonctionnement en s’adaptant aux changements. 

Caroline Bauduin, directrice des ressources humaines chez Daveo, met en avant une nouvelle organisation mise en place aussi bien du côté entreprise que de celui des collaborateurs. Celle-ci part d’une “déconstruction de nos journées de travail intégrant l’asynchronisme” : chacun a ainsi pu reconstruire son emploi du temps “avec la flexibilité nécessaire afin d’absorber plus facilement les contraintes personnelles de ces confinements”. 

Face aux changements brutaux liés à la crise sanitaire, nous avons très rapidement dû prendre conscience (parfois à ses dépens) de l’importance de prendre du temps pour soi

Nous avons ainsi demandé aux collaborateurs Daveo de partager avec nous ce qui leur a permis de garder le cap ces derniers mois, leurs petites victoires et motivations au quotidien. 

Un grand merci à eux pour ce partage ! 

Se concentrer sur soi & se former 

Avec ces multiples confinements, certains ont souhaité utiliser le temps qu’ils avaient devant eux pour avoir un impact positif sur leur quotidien, et briser cette impression de perte de contrôle que nous avons parfois pu ressentir.

Aude Guei, consultante en conduite du changement chez Daveo Paris, en a profité pour gagner en compétences en se formant autour de ses sujets d’intérêt. Elle nous en dit plus sur son expérience et sur le mindset positif qu’elle a adopté ces derniers mois.

“Derrière chaque épreuve se cache un enseignement et une opportunité d’apprendre sur soi ou de se réinventer. De mon côté, j’ai choisi de mettre mon attention et mon énergie sur les choses que je peux maîtriser, impacter. J’ai déconnecté des médias télé et je me suis recentrée sur moi et sur les choses qui me font du bien. J’ai par exemple suivi des formations LinkedIn sur le lean management/l’excellence opérationnelle afin de donner plus de valeur à mon CV”.

Pratiquer une activité sportive

Victor Beltrami, consultant en informatique chez Daveo Nantes, s’est quant à lui lancé dans la musculation sur son temps libre. Le télétravail lui a permis d’utiliser le temps qu’il ne passait plus dans les transports pour pratiquer ce sport

“Le télétravail permet d’avoir plus de temps libre dans la journée et également de dormir un peu plus car nous gagnons sur les temps de trajet. Cela équivaut à environ 2h par jour, ce qui est énorme ! Dans mon cas, cela me permet de faire du sport tous les jours (powerlifting et hypertrophie).” conclut Victor.

Si les bienfaits du sport nous permettent notamment de gagner en bien-être en diminuant le stress et l’anxiété, ils nous ont aussi permis de lâcher prise en libérant un peu d’endorphine pendant cette période si particulière !

Soigner son corps et son esprit 

Pour continuer sur cette lancée, François Marchand, Business Manager chez Daveo Nantes, nous parle de trouver son équilibre, en soignant aussi bien son corps que son esprit. François s’est fixé des objectifs à atteindre, et nous confie que pour lui, “la réussite et l’efficience professionnelle sont les résultantes d’un ensemble plus global, incluant nutrition et activité sportive régulière et organisée.” En bref, un esprit sain dans un corps sain aide à mieux travailler ! 

Il poursuit : “Au-delà du cadre professionnel, j’ai eu l’occasion de constater que ces périodes de confinement ont eu tendance à mettre à mal notre organisme (horaires modifiés, malbouffe, fermeture des salles de sport, sédentarité…). De mon côté, j’ai mis à profit ces confinements pour m’appliquer une discipline personnelle plus stricte, et je me suis lancé des petits défis sur des périodes de 2 à 3 semaines consécutives (façon sprint planning !). Ces défis peuvent à la fois englober un entraînement spécifique (préparation semi-marathon, training ciblé sur une/plusieurs zones du corps à renforcer, méditation, yoga) ou un régime alimentaire particulier (sans gluten, sans féculent, riche en protéines).”

Moins coté que les expériences culinaires (qui n’a pas entendu parler de banana bread ou suivi les lives de Cyril Lignac ?), ces exercices appliqués à nous-mêmes permettent de mieux comprendre les besoins de notre corps, en mettant l’accent sur l’influence qu’exerce notre psychique sur notre physique, et inversement. 

La crise sanitaire aura mis en exergue le concept de bien-être au travail, en particulier lorsque notre lieu de vie devient notre bureau. Il n’a jamais été aussi important de soigner notre hygiène de vie, de trouver notre équilibre afin d’éviter le fameux burn-out. Après ces évènements, comment pouvons-nous imaginer un retour total en entreprise ? Le télétravail fera-t-il partie de nos nouvelles habitudes de travail ?

Article Précedent

Daveo poursuit sa démarche de responsabilité sociétale

Article Précedent

Rock ‘n’ Cloud, le nouvel événement Cloud by Daveo

Articles associés

Shopping Basket