Les 5 étapes clés pour réussir une refonte d’un site web

Retour d’expérience by Daveo

Aujourd’hui, dans de nombreux secteurs d’activité, il paraît inenvisageable de ne pas avoir un site web corporate différenciant, avec un contenu qui met en valeur les expertises ou la culture d’entreprise ! 

Plus qu’un espace où les utilisateurs peuvent trouver des éléments sur les valeurs ou les offres, un site web sert également de vitrine et de porte d’entrée pour des clients, des candidats, des médias ou simplement des curieux. 

Dans cet article et suite au lancement de notre nouveau site, nous vous révélons les 5 étapes clés pour réussir la refonte d’un site web, d’après notre retour d’expérience.

Sur daveo.fr, vous retrouvez les essentiels d’un site corporate, mais surtout des contenus originaux : des portraits collaborateurs, des replays de webinars, des livres blancs, des audios mais aussi des pages dédiées à nos actions de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) comme le mécénat de compétences… Et bien plus encore ! 

Géraldine Seuleusian, Directrice Marketing & Communication chez Daveo a mené ce projet, du cahier des charges à la mise en ligne, avec l’équipe communication et une agence web (définissez le budget en adéquation avec vos besoins). De la naissance du projet à sa réalisation, du maquettage à la mise en production, la team com vous en dit plus sur les étapes (non exhaustives) à ne pas manquer, et vous livre son retour d’expérience pour concevoir un site web impactant et différenciant.

Etape 1 : Etablir les besoins

Étape primordiale et fondamentale à la refonte d’un site web : établir les besoins. Il s’agit ici de se poser les bonnes questions. “Pour quel usage, quelles sont nos personae (cibles à atteindre), à quoi devra-t-il ressembler (analyser la concurrence), quels contenus créer… Chez Daveo, l’idée était également d’enrichir la charte graphique pour avoir un site qui interpelle et ne laisse pas indifférent”, nous livre Géraldine. “Une fois tout cela établi, nous sommes passés par des ateliers de découverte et d’idéation : UI / UX, arborescence du site…”

Etape 2 : Maquetter et créer du contenu !

Pour notre part, nous avons terminé de créer le contenu à cette étape, le temps nous manquait. Si vous pouvez achever cela avant le démarrage du projet, c’est l’idéal. Cela permet notamment d’avoir une vision plus précise, dès le départ, et de vous concentrer sur l’avancement du site.

A l’étape du maquettage, les premiers Wireframes (maquettes) arrivent, livrés par l’agence !

C’est le moment où l’on commence à se projeter, où nos idées prennent vie. C’est très galvanisant mais c’est aussi à ce moment-là qu’il ne faut pas se tromper. Car ce que vous validez se retrouvera sur votre site !

Notre volonté était que les wireframes, et donc le site, soient conçus autour de nos contenus, à destination des internautes. Donc en parallèle de cette étape, nous avons poursuivi notre travail de création (nous n’avons pas eu le temps de terminer plus tôt). “Avec l’équipe com et les consultants, nous avons travaillé sur des publications : livres blancs, audios, webinars, retours d’expérience… Et en quelques mois, nous avons produit plus de 100 contenus (articles de blog compris). Inutile de préciser que nous n’avons pas eu le temps de regarder les mouches voler ! En parallèle, nous avons réfléchi à des visuels, illustrations, réalisé un shooting photo… Car un site illustré entièrement par des banques d’images, ça n’a pas le même charme. poursuit Géraldine. 

Les consultants et les fonctions supports ont été une véritable source d’inspiration et de création. Les collaborateurs se sont justement investis à plusieurs niveaux, que ce soit dans la rédaction de contenus, le partage d’expérience ou encore la réalisation de capsules audios.

Lorsque vous rédigez vos textes, pensez au maillage interne dont les call to action (renvoyer vers une autre page du site pour garder le lecteur plus longtemps…). N’oubliez pas également de mettre vos mots-clés à 2-3 reprises par page, prenez en compte le référencement (SEO). C’est lui qui vous permettra d’être plus visible sur les moteurs de recherche en fonction des requêtes recherchées par les utilisateurs. Avoir un joli site c’est bien. Avoir un site qui est consulté c’est mieux !

Améliorer son référencement

Etape 3 : Pré-production et recettage

Le site doit passer par la pré-production (les pages du site sont visibles et animées), suivi de près par le fameux recettage. “C’est le moment de dire ce que l’on aime bien (ou pas), d’ajuster, d’ajouter des animations. Le finish n’est plus très loin, mais il n’est pas encore temps de se relâcher. Il faut intégrer tous les contenus (textes + images) et relire. Quand le site a quelques dizaines de pages hors blog, le temps commence à devenir long, mais ça avance !”

Comme le souligne Géraldine, cette étape demande beaucoup de temps et d’attention, afin de relever toutes imperfections et faire des réajustements si besoin. Pour le site Daveo, cette étape a duré plusieurs semaines. 

Etape 4 : Migration et mise en production

Ensuite vient l’heure tant attendue de la migration. “Quelle solution d’hébergement choisir (server / cloud, sécurité, prix, espace)… Nous avons fait appel à un tech en interne pour nous aider sur le sujet, avant de passer à la MEP (mise en production), car c’est à ce moment précis que tout doit fonctionner. On se rend rapidement compte qu’avoir beaucoup de contenus c’est bien, mais que ça peut être lourd si ce n’est pas suffisamment optimisé. On se remet aussi parfois en question, et ça pourrait durer des heures, mais tout ça c’était pour hier, maintenant GO !”.

Etape 5 : Mise en ligne !

Délivrance, le site est en ligne ! 

Vérifiez bien la pertinence de votre slugs (sur WordPress c’est le texte qui apparaît après votre nom de domaine dans l’URL d’une page), du titre de la page et de la meta description. Cela aide au référencement naturel et aux recherches.

Reliez votre site à Google analytics pour le tracking et l’analyse (Qui visite mon site ? Quel parcours fait-il ? Combien de temps reste-t-il ? …) et ainsi prendre les bonnes décisions stratégiques et opérationnelles.

Il y aura toujours quelques éléments à revoir après la mise en ligne, mais le gros du travail est fait. “A ce stade, il ne vous appartient plus (enfin n’oublions pas d’updater le contenu et enrichir au fil du temps !). Chaque utilisateur en fera son usage et se fera sa propre opinion.” conclut Géraldine.

Daveo est très fier de ce nouveau site, un grand merci à nos équipes pour ce travail d’envergure réalisé ces derniers mois ! Nous espérons qu’il vous plaira et que vous trouverez certaines réponses à vos questions. 

Bon courage à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création d’un site web, nos collaborateurs sont là pour vous accompagner.

Article Précedent

Rock ‘n’ Cloud, le nouvel événement Cloud by Daveo

Article Précedent

Un campus de formation 100% made in Daveo

Articles associés

Shopping Basket